BREAKING NEWS

Relative Of Hanged Ahwazis Calls for International Prosecution Of Judges

A relative of two executed Ahwazi Arabs is calling on the international community to issue a warrant for the arrest of two Iranian judge...

Des durs du régime s’allient avec l’extrême droite Iranienne du parti Pan-Iraniste pour attaquer des militants environnementalistes

Des durs du régime s’allient avec l’extrême droite Iranienne du parti Pan-Iraniste  pour attaquer des militants environnementalistes Arabes de la province du Khuzestan.
25 et 20 décembre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Ahwazi Arabs Info:  Des éléments et agents propagandiste de la ligne dure du régime liés aux clans ultraconservateurs se sont unis avec des pseudos "opposants" chauvins de l’extrême droite Iranienne du Parti Pan Iraniste ou Hezb-e Paniranis (en Persan), pour attaquer  des défenseurs de l’environnement locaux de la ville d’Ahwaz , les accusant de"falsifier" des preuves sur les dégâts écologiques majeurs qui frappent cette région pour  susciter et déclencher  des troubles à caractère ethnique  dans la province du Khuzestân,  où  vivent d’importantes minorités Arabes .
Des milliers d’habitants de la ville d’Ahwaz représentatifs d’un large éventail de milieux sociaux différents, manifestent pacifiquement depuis plusieurs mois pour tenter de sauver la rivière Karoun*1 qui à été gravement touchée par plusieurs crises majeures  de sécheresses chroniques, entrainant des pollutions industrielles qui portent gravement  atteinte à la santé et au bien être  des populations locales qui vivent sur ses rives et sur ses berges.
 L’extrême droite Iranienne du parti Pan-Iraniste
L’agence de nouvelles Iranienne et le site du  journal ultra conservateur  Jahan News*2.Une officine de propagande du régime qui est largement soupçonné d’être liée aux services du ministère des renseignements  Iraniens , a lancé une vague d’articles calomnieux contre les militants écologistes Ahwazis locaux qui se battent contre les pompages et des  détournements d’eaux par des canaux partant de la rivière Karoun  vers la région d’Ispahan,  en accusant les responsables du mouvement Save Karoun River d’avoir lancé une campagne gérée par des "Hypocrites"- une référence au mouvement des Mujahideen- e Khalq (un parti d’opposition illégal en Iran)  dans le but d’inciter et de déclencher des conflits ethniques dans la région du Khuzestân-située dans le sud  de l’Iran-Ndrl. Un région du pays qui est peuplée majoritairement par des populations Arabes- non Perses largement stigmatisées et ostracisées par le régime de Khamenei.
Dans le même temps les "opposants" chauvins et d’extrême droite Iraniens du Parti Pan-Iraniste  ont accusé l’Organisation Mondiale de la Santé de s’être"compromise avec des séparatistes"*pour avoir mis la ville d’Ahwaz sur une liste au sommet des dix villes parmi les plus polluées de la planète*4. Cette organisation politique qui ouvertement inspirée par l’idéologie néo-nazie et le "national socialisme" Allemand de la seconde guerre mondiale et qui se dit: "Combattre pour le rétablissement d’un grand Empire Perse" et pour "La supériorité du peuple Perse" à également accusé et affirmé que l’agence de presse indépendante et le site internet Ahwaz News Agency avait délibérément trompée l’organisation internationale de l’OMS avec des "rapports falsifiés" sur les dégâts écologiques dans le Khuzestân.
Alors même que ces statistiques ont été à l’origine compilées à partir de données communiquées par des organismes scientifiques et environnementaux, sous le contrôle du gouvernement de Téhéran et que de nombreux scientifiques et académiciens Iraniens ont publiés depuis des années des rapports disant qu’il  y avait des risques de crises écologiques irréversibles, dans la province du Khuzestân, si le gouvernement continuait dans ses voies de constructions irraisonnées de barrages et d’assèchements de zones humides. Malgré ces arguments les durs du régime soutenus par le journal ultraconservateur Jahan News et les extrémistes de droite du Parti Pan-Iraniste fidèles à leurs visions paranoïaques du monde, continuent d’accuser les militants écologistes Ahwazis de vouloir fomenter un "complot séparatiste" et "Anti Iranien", promu et organisé en "sous main"  par des gouvernements étrangers .
Les organisations écologistes et environnementales Awhazies, ont pourtant toujours affirmées qu’elles n’avaient aucunes revendications politiques ou ethniques. Et qu’elles se mobilisaient et se battaient uniquement pour la protection de l’environnement et pour la santé et le bien être des populations locales. Dans une région du monde qui est désignée par plusieurs programmes scientifiques des Nations-Unies, comme courant le risque d’être la victime de catastrophes écologiques majeures*5.
Des membres locaux du Majlis - le Parlement Iranien-Ndlr. On récemment démissionné*6 en accusant l’administration d’Hassan Rouhani de discriminations à l’égard de la province du Khuzestân et contre ses populations en majorité Arabes en leur faisant volontairement courir le risque d’êtres les futures victimes d’une crise environnementale catastrophique. Alors que dans le même temps  la ville d’Ahwaz a connu récemment une vague sans précédents de milliers de personnes victimes de graves problèmes respiratoires, causés par la pollution et des tempêtes de pluies acides*7.
L’unité entre ceux qu’on appelle les durs du régime et les éléments fascistes du Pan Iranist Party  qui sont impopulaires au sein de même l’opposition Iranienne et cela qu’elle soit de la diaspora où de l’intérieur du pays, suggère que ces deux entités réactionnaires ont des intérêts communs, dans la continuation des persécutions du régime de la "république Islamique" contre les populations Arabes Awhazies d’Iran. Et qu’elles considèrent les préoccupations écologiques de celles ci, vulgairement comme  des "problèmes de sécurité nationale" qui ne pourraient êtres résolus que par une répression violente.
Voir aussi sur:http://www.ahwaziarabs.info/2013/12/regime-and-opposition-chauvinists.htmlNotes voir sur:-*1:   http://www.ahwaziarabs.info/2013/10/thousands-protest-in-ahwaz-to-save.html-*2:  http://khabarkhoon.com/Post/جلوگیری-رئیس-یک-دانشگاه-ازفعالیت-بسیج-*3:  http://www.parsine.com/fa/news/پان-ایرانیست-هاآلودگی-هوای-اهواز-دروغ-و-توطئه-تجزیه-طلبان-است-*4: http://www.ahwaziarabs.info/2013/03/ahwaz-confirmed-most-polluted-city-on.html -*5: http://www.ahwaziarabs.info/2007/06/iran-government-in-denial-over-karoon.html-*6:  http://www.ahwaziarabs.info/2013/12/non-persian-representatives-quit-over.html-*7: http://www.ahwaziarabs.info/2013/11/thousands-hospitalised-in-ahwaz.htmlVoir aussi le site de la campagne  Save Karoun River.http://www.save-karoun.org/Et l’article publié par France24  sur les pluies acides qui frappent la ville d’Ahwaz.http://observers.france24.com/fr/content/20131126-iran-ahvaz-pluies-acides-empoisonnent-iraniens