BREAKING NEWS

Relative Of Hanged Ahwazis Calls for International Prosecution Of Judges

A relative of two executed Ahwazi Arabs is calling on the international community to issue a warrant for the arrest of two Iranian judge...

Province du Khuzestân nouvelle attaque d’un pipe line du régime Iranien

Article by Collectif Solidarité Iran Paris

Des Insurgés Arabes Ahwazis d’Iran,  ont attaqué un gazoduc  durant la nuit  du 26 au 27 novembre 2013, c’est  la sixième attaque de pipeline de ce type qui a eu lieu cette année. Le gazoduc qui est censé fournir un complexe pétrochimique, reliant les villes de Fallahiyeh et Rasalmina (Sarbandar en Arabe) a été attaqué à minuit heure locale Iranienne.
L’attaque a été annoncée et revendiquée par Habib Nabgan l’un des porte-paroles   du groupe de résistance Arabe Ahwazi  du Mouvement pour la libération de l’Al- Ahwaz ou ASMLA.  Qui a déclaré que l’opération avait été réalisée par la brigade duMartyr Majid al-Baghbeh et par le bataillon des brigades du Martyr Mohieldain al-Naser, l’aile militaire de l’ ASMLA.
Habib Nabgan a déclaré: "L’opération héroïque fait partie d’une série d’opérations spéciales de la vaillante résistance nationale Ahwazie qui cible les installations de pétrole et de gaz qui sont l’épine dorsale de l’économie iranienne et qui sont d’une grande importance stratégique pour le régime de Téhéran. Nos bataillons courageux ont porté la un coup douloureux  destiné à paralyser l’économie déjà dégradée de la république islamique d’Iran " .
La déclaration a également été salué l’Armée Baloutche de la Justice ou mouvementJaish ul -Adl  qui s’était illustrée dans une récente attaque dans l’est de l’Iran, au cours de laquelle 17 gardes-frontières Iraniens avaient été tués . En réponse  et a titre"d’exemple"  le gouvernement iranien avait fait exécuter 17 prisonniers politique Baloutches, alors que ceux ci n’avaient jamais fait parti du mouvement armé du  Jaish ul -Adl  et qu’ils avaient déjà été condamnés à des peines de prison bien avant l’attaque en question. Les deux mouvements du  Jaish ul-Adl et de l’ ASMLA partagent le même objectif ,celui de  mettre fin à ce qu’ils considèrent comme l’occupation Perse illégitime de leurs terres .
L’ASMLA semble avoir pris une décision stratégique  en ne s’attaquant plus qu’a  des infrastructures industrielles considérées comme essentielles, afin d’entraîner des coûts importants pour le gouvernement iranien sans faire de pertes humaines . Ses activités de sabotage au cours des deux dernières années,  se sont exclusivement portées contre des industries  du gaz  et de la pétrochimie des pipelines et des voies de chemins de fer.
Avant ce changement apparent dans ses tactiques militaire, les attaques revendiquées parl’ASMLA incluaient des assassinats de policiers responsables de violences envers la population du Khuzestân  et de Clercs religieux extrémistes Iraniens, ainsi que des  attaques contre des bâtiments administratifs et des banques d’État de la ville d’Ahwaz appartenant au gouvernement de la "république Islamique d’Iran". Cette stratégie de changement  de cibles par ce groupe semble être destinée à empêcher des Arabes Awhazis innocents d’être accusés à tort d’assassinats politiques, ainsi que de veiller à ne pas s’aliéner une partie de la communauté Arabe de la ville d’Ahvaz et de sa région.
Habib Nabgan a également appelé à la résistance à lutter contre ce que son groupe appelle  les: "terroristes médiatiques du régime de la république Islamique" , une possible  référence à  Press-TV.ir  une des principales chaines télévisées de propagande du régime iranien qui  avait récemment diffusée un "documentaire filmé a titre de preuves" dans lequel trois prisonniers politiques Arabes Ahwazis *1 avaient étés contraints par la forces et sous  la torture de se "confesser" en " avouant avoir fait des à des attaques à la bombe", deux de ces  prisonniers politique ont  été condamnés à mort , tandis que le troisième à été lui condamné à une peine d’emprisonnement de 25 ans .
Dans une interview accordée a la chaine  Al- Wesal- TV , le 24 novembre 2013dernierHabib Nabgan avait  avait déclaré que les allégations mensongères du "documentaire"de Press-TV.ir  étaient "Fausses, contradictoires et fabriquées de toutes pièces".  Il a rajouté et précisé ensuite  que les secteurs du pétrole et du gaz étaient les seules cible du groupe de résistance de l’AMSLA et conclu en disant: "Nous condamnons dans nos actions toutes attaques contre des civils. Nous déclarons également  que nos actions de résistance vont continuer à augmenter. Et qu’elles  se feront désormais en coordination avec  l’Armée de la Justice Baloutche et le groupe de résistance du PJAK Kurde".
Notes voir aussi sur:-*1 Press-TV.ir filme des confessions de prisonniers politiques extorquées sous la torture.
http://www.ahwaziarabs.info/2013/11/press-tvs-torture-confessions-by-ahwazi.html